Traitement des rides d’expression du visage (endotoxine botulique)

Diminuer l’action des muscles à l’origine des rides

Traitement des rides d'expression

La toxine botulique (Bocouture°, Azzalure, Vistabel°…) traite les rides d’expression du visage en diminuant l’action des muscles qui les créent. Elle ne remplit pas des rides comme les injections de comblement mais détend les zones traitées.

Relaxer les rides d’expression

Au niveau du front, la seule solution pour relâcher le muscle frontal était jusqu’alors sa section chirurgicale lors des liftings ou par endoscopie. En médecine esthétique, la toxine botulique, injectée directement dans ces muscles donne le même résultat, tout en conservant une mobilité suffisante pour satisfaire à l’expressivité du visage. Même si on a l’impression d’une peau tendue, c’est la décontraction du muscle peaucier qui fait disparaître les rides. Le but est donc de détendre sans figer l’expression.

  • Objectif : diminuer l’action des muscles à l’origine des rides

  • Produits : Endotoxine botulique

  • Technique : minuscules injections à quelques millimètres de profondeur, réparties sur les muscles peauciers du front ou inter-sourciliers et aussi sur les muscles créant les rides de la patte d’oie. Il est aussi possible de relever la queue du sourcil si celui-ci est attiré vers le bas. Les aiguilles sont très fines et l’injection est quasiment indolore.

  • Résultat et entretien : au bout de 4 à 6 jours, les effets de la toxine sont visibles : lissage spontané de la moitié supérieure du visage. Le front est lisse, perd son caractère sévère et triste. Les plis des pattes d’oie sont très diminués. Au début, l’effet des injections diminue après 4 mois. Il faut renouveler la séance, et idem après la 2e séance.En général, ces 3 séances donnent ensuite un effet sur les rides durant de 6 à 10 mois.

  • Inconvénients/risques : de petites ecchymoses peuvent apparaître mais rarement. Dans la semaine qui suit, il est possible de sentir des tiraillements du front ou sensation de tension. Il a été décrit quelques réactions transitoires à type de céphalées

  • Prix : 350 € HT la seringue (prix indicatif)

Chaque traitement réalisé par le DR.ESSAYAGH au 18 SARAMARTEL, est soumis à une consultation préalable avec le médecin qui comprend un examen clinique complet, la prise de photographies, et la remise d’un devis et du consentement éclairé. Aucun soin n’est pris en charge par l’assurance maladie.